NOUVEAU :

                   • Manuel Réaliste-Convenable du Comm-Anar

                   • Œuvres de Freddy Malot par ordre chronologique

 

Accueil Tracts & Articles Brochures Contactez-nous !

version pdf pour impression Version pdf pour impression 

version anglaise English Version 

 

 

Le texte ci-dessous, diffusé lors du procès de notre camarade Tony, vaut à son auteur Freddy Malot une convocation le 3 juillet 2017 au TGI de Lyon pour « Outrage à Magistrat » !

 

À suivre...

 

 


 

 

PROCLAMATION

 

 

Comme prévu, vous osez condamner mon camarade Tony !

Alors, le simple DEVOIR d’Emmanuel Kant me fait dénoncer :

 

 D’abord votre « Outrageux » tribunal, héritier en pire des cours prévôtales de la Terreur Blanche (de 1815/1817) ;

 Ensuite votre république « Despotique », qui est la Honte sur toute la ligne de celle de l’An II (1793/1794).

Tirant à fond les leçons du colossal scandale, j’affirme :

 

 Robespierre et Napoléon n’ont pu mener à bonne fin la mission que l’Histoire attendait d’eux ;

 À nous d’accomplir la chose, en établissant la Société Convenable : autant ÉGALITAIRE que Libertaire !

 

Telle est ma manière d’être soldat de l’Islam traqué par Babel-Occident.

 

 

(Nous venons de RÉALITÉ et retournons en Elle)

 

 

 

  –  29 novembre 2016

ERM-F – Tout Nouveau Peuple
contact@eglise-realiste.org

FREDDY MALOT,

4 rue Prof. Zimmermann,

69007 Lyon

 

 

– Mon témoignage –

 

 

 


La Terreur Blanche

Depuis le 7 janvier 2015, par la géante et immonde manifestation de « Je suis Charlie », les dignes héritiers de la Gauche « versaillaise » de 1871 firent s’abattre la Terreur Blanche sur la France.

Le chant ci-après s’inspire de « La Semaine Sanglante » que Jean-Baptiste Clément écrivit dans la clandestinité, dédiée “Aux Fusillés” de la Commune de Paris.




Sauf des mouchards et des gendarmes,

On ne voit plus par les chemins

Que musulmans tout en alarmes,

Et immigrés dans le pétrin.

Les salariés se désespèrent,

Inquiets sont les indépendants,

Les tribunaux sont insincères

Et les cachots vont foisonnant.

 

Refrain :

 

Oui mais…

Ça branle dans le manche,

Les mauvais jours finiront !

Et gare à la revanche

Quand tous les pauvres s’y mettront ! (bis)



  –  11 février 2015

ERM-F – Tout Nouveau Peuple
contact@eglise-realiste.org


Version Vidéo





Avertissement :

Nous vous rappelons que nous vivons en pays occupé :

"Les murs ont des oreilles...".