NOUVEAU :

                   • Manuel Réaliste-Convenable du Comm-Anar

                   • Œuvres de Freddy Malot par ordre chronologique

 

Accueil Tracts & Articles Brochures Contactez-nous !

La Bestialité

Le viol, la prostitution, la solitude, la déprime, le travail sous-payé, les complexes… Telle est la réalité de leur prétendue “libération de la femme”, qui n’est autre que l’oppression permanente subie par les femmes.

Le féminisme ne peut plus se réduire à une lutte des sexes dirigée contre les hommes, ni à une lutte de classes opposant femmes ouvrières et femme “bourgeoises”.

Unissons-nous pour briser ce régime de pornocrates, et pour réaliser l’idéal de l’émancipation individuelle des femmes et des hommes.



Voir la vidéo.

Faucille et Marteau  Femmes Marxistes Amies de Dieu – avril 1999

________



Quelques remarques de l’Église Réaliste :

L’Église Réaliste publie ici une vidéo réalisée il y a maintenant 10 ans par une amie militante. Le fait qu’elle y dénonce la mensongère “libération de la femme” qui a court depuis 1840 suffit à lui faire mériter nos applaudissements !

Signalons cependant quelques points qui, selon nous, posent problème :

1- Les femmes “subissent une Double exploitation” :

Il y a là un double problème ! En effet, il ne peut y avoir exploitation que lors d’un travail Productif dans le cadre d’une entreprise Civilisée. Or,

- Les “tâches domestiques” des femmes étant Improductives (si utiles soient-elles !), elles ne peuvent donner lieu à une quelconque exploitation.

- Quant au travail “salarié” des femmes, il se déroule (depuis 1840) dans le cadre de l’entreprise parasitaire irresponsable, et ne peut donc (pas plus que le travail des hommes) pas être qualifié d’“exploitation” : dans la fausse entreprise Barbare hommes et femmes sont seulement Parasités, en “échange” d’une Ration, et non d’un Salaire. Ce point d’économie politique est traité dans Ménage Privé.

En outre, il est dommage de ne pas avoir signalé le rôle joué par les guerres mondiales dans “l’accès des femmes à l’emploi” !…

 

2- Seule est dénoncée la Bestialité Démon-crate : celle prônant comme “idéal” de femme la Prostituée gratuite. C’est oublier la Bestialité complémentaire (contraire-identique) prônée par le Nazi : la Barbarie est “plurielle” !

Celles que le Bordel rebute, peuvent s’“épanouir” dans le Haras ! Putain ou Poulinière, voilà à quoi se réduit le “choix” des “Femmes émancipées” d’Occident.

Ceci est développé dans Putain et Poulinière.

 

3- Enfin, on reste sérieusement sur sa fin concernant le Programme des nouvelles féministes, en lutte pour une véritable libération des femmes.

Le point positif cependant, c’est que sont rejetés tout à la fois et le féminisme de lutte de sexes et le féminisme de lutte de classes : Femmes et Hommes se libèreront ensemble… ou pas du tout.

On trouvera des pistes à ce sujet dans la partie intitulée “La Femme dans le Front” du recueil La Question de la Femme.

Église Réaliste – avril 2010

________





Avertissement :

Nous vous rappelons que nous vivons en pays occupé :

"Les murs ont des oreilles...".