NOUVEAU :

                   • Manuel Réaliste-Convenable du Comm-Anar

                   • Œuvres de Freddy Malot par ordre chronologique

 

Accueil Tracts & Articles Brochures Contactez-nous !

version pdf pour impression Version pdf pour impression 

 

 

 

        

 HITLER

 

 

 

kif-kif

 

 

 

 ROOSEVELT

                                                                            

                         

 

 

TOUT  EST  LÀ !

 

Église Réaliste Mondiale – 24 sept. 2013
06.84.49.30.99. – www.eglise-realiste.org

HITLER kif-kif ROOSEVELT

 1      En vérité, le Nazi n’est qu’un faux Conservateur civilisé ; c’est au contraire un fieffé Barbare de « gauche ».

Mais pourquoi pourrait-on s’y tromper ?

 Il se pose en bourgeois SIMPLE, se veut un « revenant » de l’aurore du monde Libre ; et ceci de préférence en version Spartiate.

Alors, nous assure-t-il, l’Égalité communautaire se trouvait sauve, précisément parce que placée sous la garde dictatoriale de quelques Inspecteurs (les Ephores) [1] plus sang-bleu (Aristo) que le tyran d’Athènes Dracon (621 A.C.) lui-même.

 Le “révolutionnaire” barbare qu’est le nazi a soin de s’envelopper d’un folklore [2] aussi puéril qu’incongru : c’est l’emprunt à la Tradition Parentale dévoyée, dans le registre de Mithra (Perse). Sachons que celui-ci était chéri par la soldatesque de Dioclétien : en 307 P.C., il est proclamé « Protecteur de l’Empire » (fautor imperii sui) [3].

 Qu’est-ce que le nazisme apporte aux gens de la masse populaire ?

• Libres dans l’Infantilisme ;

• Égaux dans la Soumission ;

• Frères dans le Grégarisme.

C’est bien ce qui fait le “succès” de la Démon-cratie, le moment voulu ! Démon-cratie que le Nazisme ne peut que “diaboliser” pour faire prospérer sa boutique. Les camarades du clan dirigeant ont bien sûr un sort à part : le privilège d’éprouver l’excitation qui est due à l’Übermensch (le Surhomme).

 2      En vérité, le Démon-crate n’est qu’un faux Progressiste civilisé ; c’est au contraire un fieffé Barbare de « droite ».

Mais pourquoi pourrait-on s’y tromper ?

 Il se pose en bourgeois PUR-PARFAIT, se veut enfanté à la « brune » du monde Libre ; et incarné par l’Angleterre Whig de 1688 (G. d’Orange) se surpassant dans l’Union Américaine de 1776 (G. Washington), où naît la « nouvelle Athènes » : Boston.

Alors, nous assure-t-il, la constitution sociale trouve sa formule définitive et immuable, la Liberté atteignant son optimité avec un Monarque éligible [4] dénommé Président. Ainsi, étant entendu que le suffrage ne peut que confirmer l’humeur du Dollar, le Pt doit être jugé plus plébéien (Roturier) [5] que le fermier Caton le Censeur (185 A.C.) lui-même.

 Le réformiste barbare qu’est le Démon-crate a soin de s’envelopper d’un folklore aussi puéril qu’incongru : c’est l’emprunt à la Tradition Parentale dévoyée, dans le registre d’Isis (Égypte) [6]. Sachons que celle-ci était chérie par le dépravé « décolonisateur » Caracalla : en 215 P.C., il érige un Temple à Isis, au centre de Rome, sur le Quirinal.

 Qu’est-ce que la démon-cratie apporte aux gens de la masse populaire ?

• Libres dans l’Impuissance ;

• Égaux dans l’Insécurité ;

• Frères de Solitude.

C’est bien ce qui fait le “succès” du Nazisme, le moment voulu ! Nazisme que la Démon-cratie ne peut que “diaboliser” pour faire prospérer sa boutique. Les amis F\ M\ du gang dirigeant ont bien sûr un sort à part : la jouissance qu’éprouvent les « initiés » à la manipulation.

 3      En vérité, le Nazi et le Démon-crate sont “frères-ennemis”, ceci lorsque l’enjeu social barbare est principalement “géopolitique” ; tout comme le sont Droite et Gauche lorsque l’enjeu social barbare est principalement “national”.

 4      En vérité, notre Société de Mort à présent démasquée, il n’est plus que de la jeter à la fosse commune de l’histoire. Ipso facto, par-delà Sieyès et « dépassant » enfin Kant, l’humanité se met à réhabiliter les Bourgeois insultés et ressusciter les Parentaux avilis ; c’est l’avènement à point nommé de l’« État de Mœurs » de Dom Deschamps (1716-1774), cette Société Convenable qui conjugue absolument Matière-Esprit et Égalité-Liberté.

TOUT  EST  LÀ !

 

  –  24.09.2013

 


[1] Cf. roi Théopompe : 720-675 A.C.

[2] Le mot « folklore » date de… 1846 !

[3] Conférence de Carnuntum (Ht Danube) : Dioclétien-Galère-Licinius.

Dioclétien a fait frapper sur une médaille : « Nomine christianorum deleto » (le nom de chrétien n’existe plus).

[4] Autre chose qu’un dynaste-potiche ! D’où (!) régime à garde-fous : Checks & Balances.

[5]« Commoner » en anglais. Se traduit « self-made-man » en Yankee !

[6] Nota bene : ésotérisme femelle...

 

-  FRIANDISES  -

« Tout homme a son prix ». Sir Robert Walpole (1676-1745). Whig déterminé ! Le vrai “roi” durant 25 ans.

 

Plébéien/Roturier. On pourrait choisir Cromwell (1599-1658), lui aussi fermier. Avec ses Têtes Rondes, il impose la tolérance religieuse, émancipe les juifs, et refuse le titre de Roi.

 

Checks and Balances. C’est l’“équilibre des pouvoirs” inviolable (!) des U-staters. Avec le Monarque élu, on a l’État Fédéral (donc bicaméral), et la sainte “Supreme Court” (Ht Tribunal) : 9 “justices” inamovibles, nommés par le Pt avec l’accord du Sénat.

Ce système de la nation à la “Manifest Destiny” prouve l’« exceptionnalisme » anglo-saxon (car l’Angleterre y prétend tout autant : allergie au marxisme en particulier). Très précisément, on veut dire : la Glorieuse Révolution (de 1688-1776) fait le bourgeois Pur qui s’identifie au Parfait. Car pas question des lubies de Rousseau/Helvétius qui ne pouvaient que miner l’ordre civilisé. Ce que Sieyès nomma la « démocratie féodale » est l’idole des WASP : la Liberté y est immunisée contre l’anarchie en même temps que l’Ordre y est réfractaire au despotisme ! Or en arrêtant l’histoire en 1700, on ne peut que trahir Locke et Newton.

Sénateur (1899-1911) Républicain Albert Beveridge (1862-1927) : “Parmi toutes les races, Dieu a choisi le peuple américain (!) pour conduire finalement le monde à sa régénération”. Grand “impérialiste”. Pote de Théodore Roosevelt.

Gouverneur (1949-1953) Démocrate de gauche ! Adlai Stevenson (1900-1965) : “Dieu nous a confié une effrayante mission : rien moins que le leadership du monde libre”. Pote de Kennedy.

Autres perles :  • Hors le New World (étasunien), il n’est que des “peuples barbares ou séniles” (séniles sont ceux de l’Old World, l’Europe…).

• Vidons “l’abcès de l’anarchie et du socialisme”. Merci pour Godwin et Owen ?!!!

Jefferson (1743-1826) (avec Sumner – 1811-1874 – et Malcolm X – 1925-1965) disculpe les vrais héritiers des Pilgrim Fathers : les 102 puritains de 1620 : il s’opposa au choix de l’Aigle sur le sceau des États-Unis et demanda qu’on y figure « les enfants d’Israël, conduits le jour par un nuage, et la nuit par une colonne de feu” (Exode 13 : 22).

Talib Freddy                                                                                                                                        24.09.2013

logo erm





Avertissement :

Nous vous rappelons que nous vivons en pays occupé :

"Les murs ont des oreilles...".